Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Le Disque Vert facilite le stationnement des véhicules électriques

Depuis 2008, l’Association des Voitures Ecologiques (AVE) offre la possibilité aux communes de faciliter le stationnement des véhicules à faibles émissions de CO2 grâce à la mise en place du Disque Vert. Le dispositif permet également aux collectivités de garantir le respect de la gratuité du stationnement demandé par l’Ademe, qui soutient le projet.
Le Disque Vert facilite le stationnement des véhicules électriques

Le disque vert, dispositif créé en 2008, "offre un outil concret pour les maires qui souhaitent orienter leurs concitoyens vers une mobilité plus respectueuse de l'environnement et de la santé publique", selon l'Association des Voitures Ecologiques.


Un dispositif valable sur l'ensemble du territoire français


Aujourd'hui, près d'une trentaine de collectivités sont partenaires du projet. Elles s'accordent pour dire que cette mesure ne touche pas les finances publiques, les véhicules éligibles au Disque Vert ne représentant que 2 % du parc automobile français.

Les voitures électriques ne sont pas les seuls modèles concernés par la mesure. Ainsi, le disque vert retient une définition large du véhicule écologique puisqu'il vise tous ceux qui émettent moins de 120g/km de CO2 et garantit ainsi la neutralité technologique. En plus des véhicules électriques et hybrides, les voitures fonctionnant au GPL, GNV, E85 sont également éligibles, tout comme les automobiles en autopartage et les microcitadines de moins de trois mètres de longueur...


Gratuité du stationnement ou emplacements réservés


Les collectivités locales qui ont répondu à l'appel à manifestation d'intérêt pour l'installation de bornes de recharge pour véhicules électriques dans le cadre du Programme des Investissements d'Avenir de l'Ademe sont naturellement concernées par le Disque Vert. En effet, celles-ci se sont engagées à offrir le stationnement aux véhicules électriques pendant au moins deux ans, une fois le déploiement de l'infrastructure terminé.

Une convention de mise en réseau a déjà été signée par la quasi-totalité des 29 territoires impliqués. Ainsi, les automobilistes peuvent bénéficier des avantages de leur disque vert dans toutes les villes signataires : Alès, Cannes, Angoulème, Sceaux... Seules les villes de Bordeaux (Gironde), Colombes (Hauts-de-Seine) et Creil (Oise) ne participent pas à ce réseau : il faut donc se doter du disque spécifique à ces communes pour bénéficier de cet avantage.


Les communes où le stationnement est gratuit peuvent quand même participer à l'initiative, en réservant par exemple des places de stationnement aux véhicules propres dotés du disque vert.


Une procédure de demande simple


Pour se procurer le disque vert et ainsi disposer de deux heures de stationnement gratuites, le propriétaire du véhicule concerné doit se rendre au service stationnement de sa commune. Sur présentation de plusieurs documents dont la carte grise, il recevra son disque ainsi qu'un macaron numéroté.

Du côté des collectivités, la mise en place du dispositif revient à cinq euros environ par utilisateur, comprenant le disque ainsi que l'impression de la pastille avec hologramme sécurisé reprenant le numéro d'immatriculation. Certaines régions se sont d'ailleurs engagées à prendre en charge les coûts d'impression. L'automobiliste peut également être mis à contribution afin de limiter les coûts pour la collectivité.

Pour faciliter les démarches, l'Association des Voitures Ecologiques prévoit la création d'un site internet afin de centraliser la gestion des demandes et la distribution des disques auprès des automobilistes.


D'autres initiatives locales


Les villes peuvent également décider de mettre en place sur leur territoire la gratuité du stationnement pour les modèles à faibles émissions.

Par exemple, la ville de Saint-Germain-en-Laye offre jusqu'à 1h30 de stationnement aux véhicules électriques à la condition qu'ils aient demandé une vignette verte spécifique à la ville. A Paris, les propriétaires de véhicule électrique, hybride rechargeable ou au gaz naturel peuvent bénéficier, grâce à la carte "Véhicule basse émission", de la gratuité du stationnement dans la limite de leur statut : six heures pour les visiteurs et sept jours pour les résidents.


Crédits : Association des Véhicules Ecologiques / Avere-France

Permalien :