Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Installation de bornes de recharge en parking ouvert au public : les règles à connaître

Fruit d’un long travail de rationalisation, le guide des préconisations sur la sécurité incendie dans les parkings couverts ouverts au public apporte une lecture simplifiée et assouplie des règles sur l’installation d’une borne de recharge de véhicules électriques. Il reste toutefois nécessaire d’aller plus loin pour favoriser le développement de l’électromobilité en France.
Installation de bornes de recharge en parking ouvert au public : les règles à connaître

Publié en milieu d'année 2016, le guide de préconisations relatif aux dispositions prévues pour la sécurité incendie dans les parkings couverts ouverts au public fait suite à la mission PS conduite en 2014.

Il a pour objectif de compiler toutes les règles existantes applicables aux parkings d'établissements recevant du public et d'y apporter quelques assouplissements, s'agissant notamment de l'installation de bornes de recharge. Il rend ainsi caduque la version du cahier des charges du 2 février 2012.

S'il est dépourvu de caractère normatif en tant que tel, le guide fixe une doctrine commune qu'il convient d'appliquer lors de l'équipement de son parking couvert ouvert au public ou intégré à un immeuble de grande hauteur. Pour faciliter sa lecture, il est recommandé de lire de façon complémentaire l'arrêté du 9 mai 2006.

Notons toutefois qu'il n'a pas vocation à régir les installations dans les parkings d'immeubles d'habitation ou de bureaux, qui bénéficient de leur propre réglementation.


Bornes en parking souterrain ouvert au public : les règles de base


Le guide vient fixer un certain nombre de règles :

  • installation au rez-de-chaussée ou au niveau au dessus/en dessous
  • 20 points de charge maximum par compartiment et 10 maximum par station
  • 150 kVA de puissance maximum simultanément délivrable
  • matérialisation des emplacements
  • séparation de la station de recharge des autres emplacements par des parois pare-flammes de degré une heure ou E60 (R60 si murs porteurs)
  • deux extincteurs à eau de 6 kg à proximité
  • coupure d'urgence générale de l'alimentation électrique

Les points de recharge isolés sont soumis à des préconisations relativement semblables. A la différence de ceux installés en station, ils ne comportent qu'un seul extincteur et doivent être distants les uns des autres d'au moins 15m ou par au moins six emplacements "vierges".

Le gestionnaire de parking doit également prévoir un système de surveillance humain ou vidéo au niveau des points de recharge. En cas de départ d'incendie, les pompiers doivent pouvoir trouver au niveau de référence d'accès des secours un plan d'intervention matérialisant les stations de charge et les coupures d'urgence.


Exceptions : un régime favorable aux parkings sprinklés


Certaines configurations permettent d'assouplir les règles définies ci-dessus. Cela concerne :

Suite au travail de la mission PS, la charge rapide peut donc faire son apparition dans les parkings couverts ouverts au public dans des conditions qui restent restrictives.

Par ailleurs, l'ensemble des règles définies ne s'applique pas aux petits véhicules L dont la puissance de la batterie est inférieure ou égale à 10 kWh. C'est là l'un des principaux apports de la mission, qui prend ici en compte le changement de nature des parcs de stationnement en hubs de mobilité.


Un assouplissement des règles demeure nécessaire


Le travail de simplification engagé par les services de l'Etat va dans le sens d'une meilleure compréhension des obligations à la charge des gestionnaires de parking. Cela étant, l'Avere-France tient à rappeler que le véhicule électrique en phase de recharge ne présente aucun risque de sécurité incendie particulier (lire notre article Risque incendie - Le véhicule électrique pas plus dangereux qu'un thermique).

Les règles qui ont été établies relèvent donc d'une application particulièrement stricte du principe de précaution qui n'est pas justifiée, dès lors que l'installation respecte les règles de sécurité électrique. Elles viennent ainsi freiner le déploiement de bornes de recharge qui pourraient apporter davantage de service aux utilisateurs de véhicules électriques dans des nœuds modaux comme les gares et les aéroports.

Au minimum, l'Avere-France rejoint la position exprimée par la Fédération Nationale des Métiers du Stationnement (FNMS) de "réduire les contraintes pesant sur les bornes de recharge à 3 kVA" peu coûteuses pour les opérateurs et aux appels de puissance limités. Car, c'est bien l'installation d'équipements de sécurité, comme les murs pare-flammes ou la vidéosurveillance, qui vient enchérir le coût de l'installation de points de recharge pour lesquels il existe une aide à hauteur de 40% via le programme ADVENIR.


Illustration : © EFFIA

Permalien :