Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

En février 2017, le marché du véhicule électrique affiche +13% avec 2 664 immatriculations !

Alors même que le secteur de l’automobile a pâti du jour ouvré de moins en février 2017, le marché du véhicule électrique garde son rythme de progression avec une hausse de + 19,6% sur le segment des voitures particulières.
En février 2017, le marché du véhicule électrique affiche +13%  avec 2 664 immatriculations !

Les ventes de voitures électriques progressent


Porté par les livraisons des nouvelles Renault ZOE à l'autonomie de 300 km en conditions réelles, le segment du véhicule électrique particulier poursuit sur sa lancée du mois de janvier et obtient une nouvelle fois 1,4% de parts de marché. Il atteint les 2 271 immatriculations contre 1 899 en février 2016, ce qui marque une progression de +19,6%.

La première place revient donc à la citadine de Renault, qui, avec 1 565 immatriculations (+ 32%), représente à elle seule 69% des ventes sur le segment. Arrivent ensuite la Nissan LEAF (277), la BMW i3 (172 au cumul des versions avec et sans prolongateurs d'autonomie / +36,5%) et la Peugeot Ion (112), dont les performances sont légèrement supérieures à l'année dernière (+2,8%).

Deux autres modèles tirent leur épingle du jeu ce mois-ci en présentant des résultats en nette hausse : le Kia Soul EV (79 / +41%) et la Tesla Model S (55 / +103%). A noter en revanche que la Bolloré Bluecar n'a pas encore débloqué son compteur cette année.

4 513 véhicules électriques particuliers ont été immatriculés sur les deux premiers mois, contre 3 283 en 2016 sur la même période, soit une progression de 37,5%.


Le segment de l'utilitaire électrique en retrait


En attendant que l'extension aux utilitaires électriques de la prime à la conversion de 3 700 € se traduise sur les livraisons, le segment reste en retrait. Il cumule 393 immatriculations contre 455 en février 2016, soit une baisse de 13,6%.

En recul de 36,4%, le Renault Kangoo ZE conserve sa première position avec 162 unités immatriculées. Il devance la Renault ZOE (65 / +70,7 %), le Peugeot Partner (47 / + 46,8%) et le Nissan e-NV200 (41 / + 28%).

714 utilitaires électriques ont été immatriculés depuis le début de l'année contre 740 en 2016, soit un léger repli de 3,5%.


Nouvelle baisse sur les hybrides rechargeables


Les ventes ralentissent également sur le segment du véhicule hybride rechargeable. 457 immatriculations ont été enregistrées contre 553 en février 2016 (-17,3%). Les modèles SUV ont particulièrement la faveur des nouveaux acquéreurs, en témoignent les bons résultats du Mercedes GLC (113), qui prend la tête du classement. Il est suivi du monospace de BMW, le 225 xe (51 / +10,8%) et du SUV Volvo XC90 (45 / -43%).

La Volkswagen Golf GTE ne retrouve de son côté pas son niveau de l'an passé et baisse de 88% avec 12 immatriculations. Au total, 856 véhicules hybrides rechargeables ont été enregistrés depuis le début de l'année, soit une baisse de 14,7% par rapport à 2016 (1 004 immatriculations).


Illustration : © BMW
Graphiques : © AAA data / Avere-France

Permalien :