Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

Le vélo à assistance électrique : "locomotive" du marché du cycle en 2016

Le vélo à assistance électrique continue de tirer le marché du cycle vers le haut. Les ventes ont progressé de 31% pour atteindre les 134 000 unités, rapporte l’Union sport et cycle. La récente entrée en vigueur du bonus de 200 € laisse entrevoir des perspectives positives pour cette année encore.
Le vélo à assistance électrique :

Le vélo à assistance électrique (VAE) dope les ventes de cycles, révèle l'Union sport et cycle, dans sa présentation des résultats du marché pour 2016. Sur les 3 millions de vélos écoulés en France (+ 1,3%), 134 000 sont équipés d'une batterie et d'un moteur électrique, soit une progression de 31,4% et 4,5% de parts de marché.

Si les cyclistes continuent à s'orienter massivement vers les modèles adaptés à la ville (106 000 unités vendues), ils sont de plus en plus nombreux à opter pour un VTT électrique (+ 72%). Rappelons ici que les vélos sportifs sont la catégorie la plus prisée des Français.

Le besoin d'accompagnement sur le passage à l'électrique se révèle également toujours très prégnant, puisque les acquéreurs se fournissent à 59% auprès de détaillants spécialisés contre 22% sur le marché global. Ils déboursent en moyenne 1 018 €, soit trois fois plus que pour un vélo classique.

Perspectives de croissance


"On est dans une vraie dynamique qui ne doit pas s'arrêter", insiste Jérôme Valentin, coprésident de l'organisation professionnelle. Selon lui, l'aide mise en place par l'Etat pour l'achat de VAE est "un puissant catalyseur par rapport au marché". Ségolène Royal a en effet annoncé qu'en seulement un mois, 15 000 vélos à assistance électrique ont déjà bénéficié de la prime de 200 €.

L'Union sport et cycle s'attend donc à ce que les ventes continuent de progresser sur 2017, d'autant que les Français jugent très favorablement les politiques publiques en faveur du vélo. Ils sont 73% à souhaiter que les communes encouragent les mobilités douces. L'investissement des collectivités est ici indispensable pour inciter les actifs à l'utiliser dans leurs trajets quotidiens. Ils ne sont que 500 000, soit 2% de la population active, à l'emprunter pour se rendre au travail.

Face à cette augmentation prévisible des ventes, l'union a anticipé la question du recyclage en signant un accord avec l'entreprise COREPILE, dont l'entrée en vigueur est prévue en juillet. Elle assurera la collecte et le traitement des batteries usagées.

La France reste à ce jour encore loin de ses voisins européens comme l'Allemagne ou les Pays-Bas, où 605 000 et 276 000 vélos à assistance électrique ont respectivement été vendus en 2016. Dans ces pays, les consommateurs ont toutefois l'habitude de consacrer un plus gros budget que les Français à l'acquisition d'un vélo.


Illustration : © Moustache Bikes
Graphique : © Avere-France

Permalien :