Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

AFNOR Certification lance son programme de qualification sur les infrastructures de recharge

Après Qualifelec, c’est au tour d’AFNOR Certification de proposer un programme de qualification aux installateurs de bornes de recharge qui permet de répondre aux exigences du décret du 12 janvier 2017. AFNOR Certification va même plus loin en y assortissant aussi une qualification volontaire sur la conception de l’infrastructure.
AFNOR Certification lance son programme de qualification sur les infrastructures de recharge

Le décret du 12 janvier 2017 impose que les installateurs de bornes de recharge, pour pouvoir exercer, justifient à partir du 13 juillet d'une qualification délivrée par un organisme accrédité et qui s'appuie sur un module de formation. Qualifelec propose depuis la mi-mars une procédure avec un deux temps "qualification électricien" et "mention IRVE". AFNOR Certification vient de créer son offre en déclinant plusieurs qualifications allant de la conception à l'installation de l'infrastructure.


Deux modules de qualification


AFNOR Certification répond aux exigences réglementaires en proposant une qualification "installation et maintenance IRVE" qui vient valider les compétences des installateurs. Une fois acquise, ils pourront ainsi installer des bornes d'accès public ou privé conformément au décret.

Avec ce programme, AFNOR Certification espère répondre aux besoins de la filière. "Nous n'exigeons pas que le candidat soit déjà titulaire d'une qualification dans le domaine électrique, nous proposons une qualification IRVE à part entière, explique Jérémie Mella, Chef de produit Energie à AFNOR Certification. Nous validons le niveau de formation, d'expérience et compétence du candidat dans l'installation IRVE. Pour cela, nous avons des exigences techniques dans le domaine de l'installation électrique et des IRVE".

AFNOR Certification ne s'arrête pas là. Elle a mis également en place une qualification, purement volontaire cette fois, sur la phase amont de conception de l'infrastructure. Destinée aux installateurs et aux bureaux d'étude, elle a vocation à vérifier l'architecture de l'infrastructure et son intégration au bâtiment et au réseau, en tenant compte des spécificités nécessaires dès la conception du projet d'IRVE. L'intérêt ? Apporter une garantie supplémentaire vis-à-vis de ses clients et "bénéficier d'un avantage concurrentiel certain", grâce à cette qualification supplémentaire.

AFNOR Certification prépare par ailleurs une mention "pilotage de la commande" qui répondra à l'article 7 du décret du 12 janvier 2017 et à l'arrêté à venir qui va fixer les caractéristiques de ces dispositifs ainsi que les modalités et le calendrier de déploiement.


Comment obtenir la qualification ?


Toute la procédure se fait entièrement en ligne sur le site d'AFNOR Certification et sera suivie par les instructeurs de cet organisme certificateur. Après une première étape administrative, le candidat doit répondre à une instruction technique. L'instructeur vérifie trois points :

  • les moyens humains dont dispose le candidat : il doit ainsi fournir la liste des personnes habilitées, ou susceptibles de le devenir, sur l'installation de bornes de recharge, et nomme des référents techniques. Leur rôle étant de superviser les travaux sur le plan technique, l'instructeur s'assurera de leur expérience et formation initiale en la matière et demandera également l'attestation de formation spécifique IRVE.
  • les moyens techniques en la possession de l'installateur : le candidat devra prouver sur facture qu'il est équipé du matériel figurant sur une liste établie par AFNOR Certification.
  • 2 références d'installation.

Les références d'installation devront comporter les éléments suivants :

  • les fiches de référence d'installation : informations sur le client et fiches techniques des bornes de recharge installées. AFNOR Certification validera ici le matériel installé et le respect des règles de sécurité…
  • l'attestation du donneur d'ordre de la bonne exécution de la prestation
  • le schéma unifilaire avec les notes de calcul
  • l'attestation de conformité visée par Consuel ou un rapport d'un bureau de contrôle sans réserve

Comme Qualifelec, AFNOR Certification laisse aux nouveaux venus un délai de deux ans pour apporter les preuves d'installation.


A quel moment AFNOR Certification vérifie-t-il que le demandeur a bien suivi une formation ?


Comme expliqué ci-dessus, c'est au moment de l'instruction technique qu'AFNOR Certification vérifiera que les référents techniques de la société candidate ont bien suivi une formation. Afin de s'assurer de la qualité du contenu, l'instructeur s'appuiera sur des référentiels à l'aune desquels elle jugera les programmes de formation dispensés par les organismes de formation. L'instructeur validera également que le niveau de la formation suivie corresponde au niveau d'expertise nécessaire pour le type d'installation réalisée par l'entreprise.

AFNOR Certification devrait également rendre publique la liste des organismes de formation répondant aux critères des référentiels.


Quelle est la durée de validité ?


Le certificat de qualification est délivré pour une durée de 4 ans. Un simple suivi annuel dématérialisé permettra d'évaluer les éventuels changements de situation.


Illustration : © Droits réservés

Permalien :