Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Paris rebranchera 1 000 bornes de recharge Autolib’ en décembre

A la sortie du deuxième Conseil de la Mobilité de Paris, Anne Hidalgo a annoncé la mise à disposition prochaine d’un millier de bornes de recharge issues de l’ancien service d’autopartage électrique Autolib’. Un premier pas pour offrir de nouvelles possibilités de recharge aux Parisiens, avant de lancer une réflexion sur la diversification des puissances en voirie.
Paris rebranchera 1 000 bornes de recharge Autolib’ en décembre

Instauré début 2018, le Conseil de la Mobilité de Paris est une instance fédérant tous les acteurs publics et privés engagés en faveur d'une mobilité plus propre. La municipalité a ainsi réuni autour de la table la Fédération internationale automobile, la RATP, l'autorité organisatrice des transports Ile-de-France Mobilités et aussi des industriels, des fournisseurs d'énergie et des entreprises de véhicules partagés.

Avec la fermeture d'Autolib' le 31 juillet dernier, la mobilité électrique était à la peine à Paris. Pour s'électrifier à nouveau, la capitale va rebrancher d'ici quelques semaines 1 000 bornes alors que de nouveaux services d'autopartage électrique se mettent en place, à l'image de Renault qui lance aujourd'hui Moov'in.Paris.


1 000 bornes au 1er décembre


Anne Hidalgo a ainsi annoncé qu'un millier de bornes de recharge Autolib' sera accessible librement d'ici le 1er décembre grâce à un abonnement mensuel de 10 euros. Le service sera disponible aussi bien pour les particuliers que les professionnels. Comme aujourd'hui, le stationnement des véhicules électriques restera gratuit à Paris grâce à la carte "Véhicule basse émission".

Délivrant une puissance de 3 kWh, les bornes offriront un service du quotidien aux Parisiens qui pourront les utiliser pour de la recharge nocturne. L'emplacement des 200 stations remises en service n'est pas encore arrêté, le choix revenant aux mairies d'arrondissement qui s'appueront certainement sur les statistiques d'utilisation des bornes tiers.


Diversifier l'offre de puissance


A l'issue de la réunion, Christophe Najdovski, Adjoint au Maire en charge des transports, a précisé qu'il s'agissait d'un premier pas pour la relance des stations de recharge en voirie.

D'ici un an, les bornes pourraient être améliorées et ainsi proposer plusieurs puissances, de la recharge lente pour la nuit à de la recharge rapide pour les professionnels. Un appel à contribution est actuellement en préparation pour la réhabilitation et l'exploitation future des bornes.

Récemment, la mairie a ainsi lancé une grande enquête auprès des clients du réseau Belib' afin de mieux cibler leurs attentes en termes de stationnement et de recharge. La ville de Paris pourra alors mettre en place une offre de puissance diversifiée en voirie afin de répondre à la demande et aux usages des Parisiens.


Illustration : Avere-France

Permalien :