Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

L’Ariya inaugure la nouvelle plateforme de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi

Presque 10 ans après l’introduction de la Leaf, Nissan dévoile son nouveau véhicule électrique Ariya. Il étrenne une nouvelle plateforme qui sera spécifique aux futurs modèles électriques de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.
L’Ariya inaugure la nouvelle plateforme de  l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi

Basé sur la plateforme CMF-EV commune à l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, le Nissan Ariya marque le début d'une « nouvelle ère » pour le constructeur japonais en matière d'électrification.


Jusqu'à 500 kilomètres d'autonomie


Le nouveau Nissan Ariya se différencie de la Leaf et des autres modèles de Nissan en matière de design ; jusqu'à arborer le nouveau logo du constructeur.

Il sera disponible dès la fin de l'année en deux et quatre roues motrices et offrira deux capacités de batteries : 63 kWh et 87 kWh. Selon les versions, les niveaux de puissance s'étendront entre 160 kW (soit l'équivalent de 218 ch) et 290 kW (394 ch) tandis que l'autonomie variera entre 340 et 500 kilomètres en cycle WLTP. Deux types de chargeurs seront proposés : un chargeur AC de 7,4 kW pour les déclinaisons 63 kW et un chargeur embarqué triphasé de 22 kW pour les versions 87 kW. En Europe, l'Ariya embarquera une prise de recharge rapide Combo CCS, standard choisi par l'Union Européenne, et non plus CHAdeMO.


Une plateforme spécifique aux modèles électriques de l'Alliance

Le Nissan Ariya inaugure la nouvelle plateforme CMF-EV de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Celle-ci sera réservée aux futurs véhicules électriques des 3 constructeurs et permettra de loger facilement les batteries sous le plancher sans sacrifier l'habitabilité.

La plateforme offrira également la possibilité de placer les batteries à différentes hauteurs sous plancher, permettant ainsi le développement de berlines basses comme de SUV. Enfin, l'écart d'autonomie et de temps de charge entre les températures hivernales et estivales devrait ainsi être significativement réduit, grâce à un système de gestion thermique de la batterie.

Crédits illustration : Nissan

Permalien :