Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent
Bannière

Mobilité électrique : FCA et Engie vont créer une joint-venture

Ambitionnant de devenir un leader européen de la mobilité électrique, cette co-entreprise proposera une gamme complète de produits et de solutions dédiée aux utilisateurs de véhicules électriques.
Mobilité électrique : FCA et Engie vont créer une joint-venture

Partenaires de longue date dans le domaine de la mobilité électrique, Fiat Chrysler Automobiles (FCA) et ENGIE, via sa filiale technologique ENGIE EPS, ont décidé de renforcer leur alliance en lançant une entreprise commune centrée sur l'écosystème.

Cette nouvelle co-entreprise, dont le nom n'a pas été révélé, offrira une gamme complète de produits et de solutions pour les utilisateurs de véhicules électriques. Au programme : une offre d'infrastructures de recharge publique et privée mais aussi des solutions d'approvisionnement en énergies vertes. L'itinérance devrait également figurer parmi les services proposés, le communiqué des deux entreprises évoquant l'accès au réseau de charge public avec « un simple abonnement à un tarif mensuel fixe ».

L'entreprise bénéficiera du savoir-faire des deux partenaires avec la mise en commun de plusieurs centaines de brevets industriels mais aussi le partage d'une équipe d'ingénieurs experte dans le domaine de la mobilité électrique et de ses applications industrielles.

« La signature de ce protocole d'accord est le résultat d'une coopération fructueuse de trois ans entre les deux sociétés, qui a permis la mise en œuvre de projets véritablement disruptifs, comme l'introduction de la borne de recharge easyWallbox développée en exclusivité pour FCA, un dispositif de recharge facile d'utilisation et fonctionnant en mode « plug-and-play », le projet pilote « Vehicle-to-grid » récemment lancé et des offres de recharge innovantes pour les clients », a déclaré Mike Manley, CEO de Fiat Chrysler Automobiles.

Officialisé le 12 novembre dernier, le protocole d'accord devrait être finalisé d'ici la fin de l'année. Soumise à l'approbation des autorités compétentes en matière de concurrence, la joint-venture devrait être officiellement constituée dans le courant du premier trimestre 2021.

Permalien :