L’électrique déjà plus rentable que l’essence et le diesel

Menée par le Bureau Européen des Unions de Consommateurs (BEUC), une nouvelle étude dédiée au coût total de possession estime que l’électrique est d’ores et déjà plus avantageux que le diesel et l’essence pour certains utilisateurs.

L’électrique déjà plus rentable que l’essence et le diesel

Basée sur le Total Cost of Ownership (TCO – Coût Total de Possession), l’étude menée par le BEUC a comparé les coûts des voitures électriques sur l’ensemble de leur durée de vie à des modèles équivalents en diesel et en essence.

Selon les calculs réalisés, le TCO d’une voiture électrique neuve de taille moyenne sera inférieur à celui d’une voiture essence et diesel à compter 2025. Pour un modèle acheté d’occasion, où l’amortissement est déjà en partie réalisé par le précédent propriétaire, le potentiel d’économie est immédiat.

Véhicule électrique : des économies plus importantes pour les gros rouleurs

Taxis, VTC ou usagers intensifs… pour les utilisateurs parcourant plus de 15 000 km par an, la voiture électrique se présente dès aujourd’hui comme la meilleure alternative face au thermique.

En prenant l’exemple d’un conducteur parcourant 30 000 km par an, le BEUC estime l’économie potentielle à 14 000 euros sur une période de 6 ans. Et ce même en comptant des coûts de charge sur autoroute plus élevés qu’à domicile.

Autre scénario mis en avant : celui d’un retraité allemand propriétaire d’une voiture électrique d’occasion. En parcourant 7500 km par an, son économie annuelle est chiffée à 300 €.

Des aides à l’achat d’un véhicule électrique à conserver

Si le développement rapide de la voiture électrique incite certains gouvernements à diminuer le montant des primes allouées, le BEUC appelle à continuer à stimuler le marché en maintenant les dispositifs en place.

« Les incitations nationales sont importantes car elles s’attaquent aux coûts initiaux plus élevés pour les premiers propriétaires » rappelle l’étude. Une stimulation du marché du neuf qui permet aussi de dynamiser celui de l’occasion où les avantages financiers sont encore plus importants.

L’hybride rechargeable moins avantageux que le 100 % électrique

Au-delà de l’électrique, le BEUC a étudié d’autres technologies alternatives aux carburants conventionnels.

En vogue sur le marché du neuf, l’hybride rechargeable ne se présente comme la solution la plus avantageuse. Selon les estimations du BEUC, son TCO reste supérieur à l’électrique même en cas de recharge régulière. Si elle n’est pas ou rarement rechargée, une voiture hybride rechargeable affiche un TCO 9 à 20 % plus élevé que l’électrique. Un écart qui pourrait grimper de 17 à 27 % en 2030.

L’étude du BEUC s’est également intéressée aux nouveaux carburants synthétiques. Une fois encore, l’avantage revient à l’électrique. « Même en tenant compte des projections les plus optimistes, les e-carburants sont actuellement 80 % plus chers que l’essence » chiffre l’étude qui estime que la parité des prix ne sera pas atteinte avant 2037. Même une fois cet objectif atteint, le TCO des e-carburants restera 23 % plus élevé que l’électrique.

Un écosystème à développer

Alors que la baisse progressive des prix des voitures électriques devrait attirer une nouvelle clientèle, le BEUC appelle à ne pas relâcher les efforts sur le volet écosystème.

« Les groupes de consommateurs n’ont pas l’intention de passer sous silence les problèmes auxquels les gens sont confrontés lors du passage à la conduite électrique. Recharger un véhicule électrique doit devenir aussi simple que faire le plein d’un véhicule à essence » souligne l’organisme qui appelle l’Europe à faire pression sur les gouvernements pour développer des infrastructures de recharge de qualité avec des solutions de paiement simples et des prix établis au kWh facilement comparables.

Autre point sur lequel insiste l’étude : la réglementation en matière d’émissions de CO2. Selon l’organisme, l’adoption d’objectifs plus stricts contribuera à développer l’offre en matière de véhicules neufs, stimulant ainsi de façon indirecte une offre en seconde et troisième main pour les conducteurs européens.

https://www.beuc.eu/publications/beuc-x-2021-039_electric_cars_calculating_the_total_cost_of_ownership_for_consumers.pdf

https://www.beuc.eu/publications/electric-cars-already-cheapest-option-today-many-consumers-new-study-finds/html

https://www.beuc.eu/publications/beuc-x-2021-040_electric_car_ownership-an_affordable_option_for_all_consumers.pdf