[Baromètre] En mai 2022, la barre des 900 000 véhicules électrifiés rechargeables a été franchie.

Les immatriculations de véhicules électriques et hybrides rechargeables ont connues un léger ralentissement en mai 2022 avec une évolution de + 9.8 % par rapport à mai 2021. Néanmoins, la mobilité électrique s’octroie près de 18 % de parts de marché le mois dernier, avec 27 633 véhicules immatriculés.

[Baromètre] En mai 2022, la barre des 900 000 véhicules électrifiés rechargeables a été franchie.
Malgré un ralentissement des immatriculations, toutes énergies confondues, le marché des véhicules 100 % électriques poursuit sa conquête. Après un rattrapage important opéré en 2021, notamment au mois de mai, les immatriculations de véhicules hybrides rechargeables ont, quant à elles, enregistré une baisse de 12 % en mai 2022, et un recul de 8 % depuis le début de l’année. Ainsi, et alors que l’Europe s’apprête à acter la fin des véhicules émetteurs de gaz à effet de serre, le tournant de l’électrique se confirme. Il faut néanmoins continuer de veiller à garantir une offre accessible au plus grand nombre.
Cécile Goubet Déléguée Générale de l’Avere-France

Retrouvez ci-dessous notre baromètre des immatriculations des véhicules électriques et hybrides rechargeables du mois de mai 2022