Toyota arrêtera la vente de véhicules particuliers diesel en Europe d’ici la fin de l’année

Avec les nombreuses interdictions de circulation actuelles et à venir, les voitures diesel ont de moins en moins la côte auprès des automobilistes européens. Face à cela, Toyota a annoncé cesser la vente des modèles particuliers roulant au diesel d’ici à la fin de l’année 2018.

Toyota arrêtera la vente de véhicules particuliers diesel en Europe d’ici la fin de l’année

Le Salon de l’Automobile de Genève 2018 est très électrique ! Cette année encore, de nombreux constructeurs font la part belle aux modèles à faibles émissions de CO2. L’occasion pour les exposants de faire des annonces fortes : Toyota a ainsi décidé de ne plus commercialiser de véhicules roulant au diesel dès la fin de l’année.

Le diesel ne représente plus que 15 % des ventes de 2017

Pionnier de la motorisation hybride qu’il commercialise depuis vingt ans, le groupe japonais a su convaincre de nombreux automobilistes, habitués au diesel, à se tourner vers cette technologie. De 30 % des ventes en 2012, les modèles diesel ne représentent aujourd’hui plus que 15 % des immatriculations européennes de Toyota.

En 2017, Toyota a ainsi vu ses ventes de véhicules hybrides progresser de 45 % rien qu’en Europe, où cette motorisation représente 40 % des immatriculations de l’année, soit 1,5 million d’unités. En France, ce sont même 60 % des voitures vendues qui sont équipées d’une motorisation mixte essence-électrique ! Yaris, Auris, Prius ou C-HR : la large gamme de modèles proposés en version hybride est l’une des raisons de ce succès.

Alors que de tels résultats étaient attendus pour 2020, Toyota a décidé d’accélérer sa transition et a donc annoncé la fin progressive de la commercialisation des véhicules particuliers diesels d’ici à la fin de l’année.

Se tourner vers des modèles 100 % électrique

Hybride simple puis hybride rechargeable pour enfin développer une gamme complète de voitures électriques : tel est l’objectif annoncé par le constructeur, qui va pouvoir s’appuyer sur son expérience dans le domaine des batteries.

Toyota a ainsi annoncé vouloir lancer plus de dix modèles 100 % électrique d’ici à 2020, aux côtés de nouveaux véhicules hybrides rechargeables et d’autres fonctionnant à l’hydrogène. Le constructeur ambitionne ainsi de réaliser en 2030 au moins la moitié de ses ventes avec des voitures électrifiées.

Crédits : Toyota