Association nationale pour le développement de la mobilité électrique
Espace Adhérent
Mon compte
Mot de passe oublié
Nouvel adhérent
Devenir adhérent

L’Ile-de-France annonce la sortie du diesel d’ici 2030

Ambitionnant de réduire de 50 % sa dépendance aux énergies fossiles d’ici 2030, la Région Ile-de-France vient de révéler son plan de sortie du diesel, annonçant la fin du gazole sur l’ensemble du territoire francilien.
L’Ile-de-France annonce la sortie du diesel d’ici 2030

Suivant les ambitions de la Ville de Paris, qui a déjà acté la fin du diesel à compter de 2024, la région Ile-de-France vient de présenter son nouveau plan climat dans lequel est évoqué la sortie du diesel. Un plan qui se déroulerait en deux étapes : la première à l'horizon 2025 avec l'interdiction du diesel à Paris et en zone dense et la seconde en 2030 avec une mesure étendue à l'ensemble du territoire régional.

Si la région n'a pas légalement le pouvoir d'appliquer une telle mesure, l'annonce reste un signal politique fort et sonne comme un avertissement pour de nombreux automobilistes et professionnels. Cela d'autant plus que l'Ile-de-France a également annoncé la sortie des motorisations thermiques dans leur ensemble, d'abord à Paris et en petite couronne en 2030 et d'ici à 2040 sur l'ensemble du territoire.

Pour la région, cette annonce vient compléter une série de mesures destinées à « agir pour des mobilités plus propres ». Outre l'interdiction du diesel, la région prévoit ainsi de poursuivre son soutien aux modes de transport alternatifs à la voiture individuelle. Les dispositifs d'accompagnement seront ainsi poursuivis dans le domaine du covoiturage, du vélo et de la marche à pied. Même chose pour la rénovation du matériel roulant : tram, bus, train, métro et RER.

Pour les professionnels, l'Ile-de-France participe déjà l'acquisition de véhicules propres avec une aide allant jusqu'à 9 000 euros pour un poids-lourd électrique, et souhaite également étudier la possibilité de mettre en place une écotaxe dédiée aux poids-lourds en transit.

A travers ses aides régionales « Up », la région entend également soutenir les entreprises liées à la transition énergétique.


Une zone basse émission pour l'A86


Parallèlement à l'annonce de ce plan climat régional, la Métropole du Grand Paris souhaite préparer la mise en place d'une Zone Basse Emission (ZBE) sur l'A86.

« Nous sommes résolument volontaires avec l'ensemble des élus et des partenaires à passer à l'action pour mettre en place cette ZBE à compter de juillet 2019 de manière progressive. Par ailleurs, je propose d'aller plus loin en créant un guichet unique qui permettra de coordonner toutes les aides de l'Etat et des collectivités, pour l'achat de véhicules propres, qui doivent nécessairement accompagner la mise en place d'une zone à basse émission » a souligné Patrick Ollier, Président de la Métropole du Grand Paris, qui réunira le 25 juin prochain les maires de la métropole pour préparer sa mise en place.


Crédits : Michael Torregrossa

Permalien :